MAREMA / Femme d'affaires

Loin d’être une artiste de plus, Marema représente un nouvel enrichissement du patrimoine musical universel. Née dans la banlieue dakaroise, de père mauritanien et de mère sénégalaise, le métissage teinte naturellement son identité. Son expérience de vie lui forge un caractère de battante. Dans son univers familial, elle fut très tôt bercée par la musique acoustique de Tracy Chapman dont sa maman est fan. Enfant, Marema chantonne. Adulte, Marema compose, écrit et chante désormais son propre répertoire. Elle emprunte de multiples voies pour parfaire sa voix. Ayant fréquenté assidûment l’école de musique de la Maison de la Culture « Douta Seck » de Dakar, elle en ressort au bout de trois ans avec son diplôme en poche et sa guitare en bandouillère. Ensuite, elle débute en tant que choriste auprès de grands artistes sénégalais tels que Awadi, Yoro Ndiaye, Edu Bocandé, Metzo Djatah, Takeifa, Idrissa Diop… Jusqu’au jour où elle se fait remarquer par le chef d’orchestre et musicien talentueux Mao Otayeck (Alpha Blondy, Salif Keita, Stevie Wonder), qui l’encourage et lui propose de l’accompagner pour la réalisation de son premier album solo. Marema, jeune femme au look singulier, garant d’une identité africaine dominante, représente l’espoir féminin de la musique sénégalaise. La scène, Marema l'a apprivoisée avec une telle aisance, une telle plénitude qu'elle s'est rapidement vue invitée à jouer les premières parties d'artistes de renommée internationale : Imany, Carlou D, Omar Pene, Viviane Ndour,... Depuis, Marema ne cesse de gratifier le public de belles prestations, colorées de sublimes envolées lyriques et acoustiques.

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

Sénégal musique Afrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site